La 32ème edition « La Journee du livre de Sablet »
les 20 et 21 juillet 2019.

Rencontres, dedicaces & conferences

journee du livre sablet vaucluse 196  poètes,
3  auteurs :  journaliste, autre genre, santé-médecine
35 auteurs littérature générale
18 auteurs polars/thrillers
23 auteurs dessinateurs jeunesse
9  auteurs dessinateurs B.D
4  auteurs « prix du premier roman »

3 auteurs voyageurs
5 auteurs régionaux

(Liste évolutive)

Le stand du Conseil Départemental  de Vaucluse
Les auteurs du Lions Club des dentelles de Montmirail
La Confrérie des Louchiers Voconces
Les Carnets du Ventoux
Le Maquis Vasio
Un bouquiniste M. Blanchard

Le prix de la « Cuvee du livre » 

D’octobre à mai un comité de lecture composé de 14 lectrices et d’un lecteur, reçoit environ 80 premiers romans. Après lecture de ces 80 romans, dix sont retenus et font l’objet d’une délibération pour n’en retenir que 4 fin mai qui seront envoyés au parrain pour lecture.
Après délibération à huit clos  le samedi matin de la manifestation avec le parrain et le comité de lecture, l’auteur du roman choisi se verra remettre le prix, et un chèque de 1.000 euros offert par les commerçants, artisans et professions libérales de Sablet, ainsi qu’un lot de bouteilles de vin de « La cuvée du livre de Sablet » offert par les vignerons de Sablet.

 

Le prix Inter-Rhône recompense l’oeuvre de Maurice GOUIRAN.

    Résultat de recherche d'images pour "photo maurice gouiran"
J’ai dans mon jardin quatre oliviers qui s’appellent Sablet. Des souvenirs des journées du livre. Ces arbres ont bien grandi, ils me rappellent, au creux de l’hiver, les sublimes week-ends de juillet où l’on fête, dans le rire et l’amitié, les livres, les mots et le vin, ces complices incontournables de nos jours et nos nuits. Honnêtement, je n’ai aucun mérite d’être fidèle à ces journées de Sablet : le soleil y est franc, l’été insouciant, le vin envoûtant (ah, le vin…)… Et que dire de cette soupe au pistou dans la fraîcheur du soir sur une terrasse dominant l’océan des vignobles qui bute contre les dentelles de Montmirail, de ce repas dominical dans la pinède où se glisse parfois l’ombre de Dionysos. Mais la vraie richesse de Sablet, ce qui m’y attire irrésistiblement, ce sont les gens qu’on y rencontre. Comment ne pas être séduit par la disponibilité et le sourire des organisateurs, la curiosité exigeante des lecteurs, la passion contagieuse des vignerons ou les retrouvailles avec les amis écrivains qui sillonnent la France toute l’année ( mais rarement dans le même sens que nous… ) Oui, j’aime ces gens rares qu’on ne croise parfois qu’une fois l’an, à Sablet, mais qui sont nos amis parce que les journées du livre, plus que toutes les autres, génèrent une indicible fraternité. Alors ne soyez pas étonnés si vous découvrez qu’on débouche, au hasard des pages de mes polars, une bouteille de Rasteau, de Cairanne ou … de Sablet !

 

 interhoneDes conférences proposées tous les ans ont eu lieu dans de magnifiques jardins prêtés pour l’occasion par les sablétains.

Les vignerons de Sablet partenaires de la Journée du Livre  offrent chaque année leur cuvée  au cours des deux repas. Une dégustation est également proposée au cœur du village pendant  les deux jours du salon.

 

 

AFFICHE UPDC 4