michel quintSablet est une oasis en Vaucluse où se produisent deux types de miracles organiquement liés. Il y existe d’abord des sources intarissables de vin liées à la vigne traditionnelle avec vendanges à l’approche de l’automne. Et puis une forme particulière de vigne, la « vivre », un cépage de vigne qui produit une seule fois par an, deux jours en juillet, des livres. Comme dans le film avec Gene Kelly, où un village écossais, Brigadoon, renaît chaque année à date fixe. Et ces deux jours de Sablet sont, ainsi que l’indique la crase entre « vigne » et « livre », source de vie. Bien entendu il faut être sur place pour bénéficier de cet élixir de jouvence  par la dégustation de rouge, rosé ou blanc qui accompagnera l’ouvrage cueilli directement sur la « vivre », en plein cœur du lieu de production. Que les vignerons sablétains qui ont réussi cette greffe soient remerciés : on finit par tous se prendre pour Gene Kelly et danser pour l’éternité, même sous le soleil